Forum RPG se déroulant 341 années standard après le 4ème grand schisme (1659 BBY)
Forum réservé au plus de 12 ans, pouvant contenir des scènes à caractère érotique ainsi qu'un contenu pouvant choquer les âmes sensibles.<br>Forum optimisé pour Firefox ou Google Chrome, non conçu pour Internet Explorer.
 

Partagez | 
 

 Douce Tentation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 05/06/2012
MessageSujet: Douce Tentation...   Dim 4 Nov - 21:44

Kuat, berceau de l'ingénierie aérospatiale depuis des millénaires. Colonisée deux mille ans avant l'apparition de l'Ordre Jedi et de la République Galactique, elle passa du statut de monde non viable à planète verdoyante grâce à un processus de terraformation – le premier de l'histoire de la République – qui dura plusieurs milliers d'années. Faisant partie de ce qu'on appelle le « Noyau Fondateur » de la République, Kuat disposa toujours d'un statut particulier. En effet, les familles aristocratiques du monde purent disposer comme bon leur sembla de toute la planète, sans désaccord de la part du gouvernement républicain. Ainsi eurent lieu, d'abord la construction d'une station « ceinture » orbitale autour de Kuat, qui servit jadis d'habitation pour les colons, puis une intense terraformation de la surface planétaire. Quand la planète fut enfin saine, les dirigeants aristocratiques, que l'on nomma les Dix, firent bâtir de grandes cités à la surface, puis mirent leurs propres fortunes à disposition pour financer l'aménagement en chantiers spatiaux de l'anneau orbital. Un investissement rentable car la jeune République avait considérablement besoin de vaisseaux pour s'étendre. Et surtout pour se défendre d'éventuels dissidents ou groupuscules ennemis. Kuat décida donc de se lancer dans la production de vaisseaux de guerre. La corporation Kuat Drive Yards fut ainsi fondée, et la planète devint très rapidement le premier centre de production militaire de la Galaxie. Plus tard, elle fut rattrapée par des mondes concurrents comme Fondor, Dac, Arkania, Rendili, mais sans jamais être dépassée. Ses chantiers étaient efficaces et compétitifs. Quant à la nature présente à la surface, elle fut relativement conservée, puisque la majeure partie des activités industrielles Kuati avaient lieu dans l'espace.

Ce jour-là, l'agitation était à son comble dans les chantiers de Kuat Drive Yards. Les droïdes serviteurs s'affairaient avec des plateaux de nourriture et de boissons de qualité, alors que Finn Storm, sénateur de Kuat et vice-président de la corporation, accueillait avec toute la politesse et la courtoisie requise des gens de la haute société venus de toute la République. Il n'y avait pas la Chancelière ni aucun de ses conseillers et représentants à cause d'affaires diverses, mais certains amis de Tagon Rorik étaient présents, comme le gouverneur Zak Tonisso de Carida, aux cheveux grisonnants et à la superbe tenue de vétéran de la Marine, ainsi que la sénatrice Soon Djannis de Lorrd, une belle femme Rattataki en robe de soirée dorée, dont le corps ne semblait nullement souffrir d'une quarantaine passée, et qui était comme toujours accompagnée de son droïde protocolaire vert. Le sénateur Storm accueillit aussi d'autres invités, comme l'Amiral Joseff Antilles de la IVème flotte de la République, ou encore la richissime Brilan Dwu, une jeune Chagrienne gâtée et prétentieuse ayant hérité de la fortune de ses parents et désormais baronne des centres d'extraction de gaz Tibanna de la Cité des Nuages de Bespin. Il y avait donc, pour ainsi dire, une multitude de personnes de diverses espèces et aux diverses activités. Pas un Jedi, pas un Garde Noir, la sécurité étant seulement assurée par des soldats républicains et la milice de Kuat. Une grande salle avait été aménagée dans la ceinture orbitale pour servir des buffets garnis aux invités et prononcer un discours sur une estrade de cristal illuminée. Dans le fond, une baie vitrée était présente, mais la vue à l'extérieur était impossible à cause d'un épais volet de duracier abaissé. L'ambiance était agréable, on discutait de la récente élection de Tagon Rorik et de l'affaire du sénateur Orpius. On parlait également de la catastrophe de la Roue et de la menace représentée par l'ennemi public numéro un, Darth Mortuus. On mangeait, buvait, rigolait, argumentait sur des sujets divers, mais l'impatience était palpable, car aucun invité ne savait pourquoi il était à ce meeting. Lorsque Finn Storm eut enfin accueillit tous ses invités, il essuya son front en sueur, salua quelques connaissances présentes, puis monta avec précipitation sur l'estrade. Il passa derrière un pupitre transparent et ajusta le micro accroché à son visage. Il tapota dessus du bout des doigts pour créer un bruit sourd qui attira l'attention de tous les convives.

- Mes chers amis, bonsoir, et bienvenue aux chantiers de Kuat Drive Yards ! (Applaudissements.) Tout d'abord, je tiens à remercier particulièrement l'Amiral Joseff Antilles, représentant du Haut Commandement de la Marine Républicaine, d'avoir fait le déplacement malgré les troubles actuels.

Nouveaux applaudissements de la part de l'assemblée, tandis que l'intéressé acceptait avec modestie et gêne l'honneur qui lui était fait.

- Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, nous sommes réunis aujourd'hui, car vous n'ignorez pas que la République est en danger. Il y a près de quinze ans, le Maître Jedi Skyurr était exilé de la zone d'influence républicaine, pour ensuite revenir à la tête du Consulat Arkanien que nous connaissons aujourd'hui. Et, plus récemment, un Seigneur Sith du nom de Darth Mortuus a ouvertement déclaré la guerre à la Galaxie en répendant un virus mortel dans la station de la Roue. (Murmures d'outrage parmis les invités.) Oui, oui, ce fut un acte monstrueux, et c'est pour cette raison que le dernier projet de KDY a été accéléré et terminé avec acharnement par nos ingénieurs et techniciens.

Cette fois-ci les invités se regardèrent avec surprise. Qu'est-ce que le sénateur Storm s'apprêtait à leur servir ? À vrai dire, personne n'aurait pu y répondre. Finn Storm était un homme secret, et surtout discret. Né dans une riche famille Kuati, il fut élevé dans le milieu de la finance et de la politique, avant de se tourner vers la mécanique et la technologie de pointe. Sortit majeur de promotion de son école supérieure, il travailla dur pour Kuat Drive Yards, gravissant au fil du temps les échelons hiérarchiques de la corporation. En parallèle, il entama une carrière politique ambitieuse, estimant que les politiciens républicains devaient redevenir ce qu'ils étaient auparavant : les représentants du peuple de la République. Et tandis que de nombreux politiciens – comme Orpius – s'étaient embourbés dans la corruption, le mensonge et autres pratiques peu orthodoxes, Storm s'était battu pour la démocratie. Et il se battait encore. Désormais, avec Tagon Rorik comme Chancelière, il espérait voir le gouvernement républicain changer de manière radicale. Tout comme la sénatrice Djannis, il faisait partie des proches de Rorik, ceux qui lui manifestaient tout leur soutien de manière concrète. Ici, à cette heure, dans les chantiers orbitaux de Kuat Drive Yards, un acte concret avait lieu, pour la République.

- Mes chers amis, si nous sommes réunis ici en ce jour, c'est parce que la société Kuat Drive Yards est fière d'offrir à la République Galactique, sa dernière nouveauté !

Finne Storm se tourna de moitié et tandis les mains vers la baie vitrée, alors que le volet de duracier se relevait lentement. Quand enfin l'extérieur fut visible, les invités eurent le souffle coupé par le spectacle qui s'offrait à eux. Ils se trouvaient tous en face d'un quai de construction du chantier, dans lequel se trouvait un immense destroyer de couleur gris et pourpre. La ligne aérodynamique du vaisseau était particulière, et en même temps somptueuse. Le croiseur était sublime, et apparemment tout à fait opérationnel.



- Voici le Sweet Temptation, croiseur d'assaut avancé de classe Libérateur. Équipage total de 487 membres, 72 batteries de turbolasers, écrans déflecteurs Nova 7 Chempat, systèmes avancés Siennar, blindage en duracier six couches avec alliage au Fer Mandalorien, quatre hangars polyvalents, quartiers d'équipage et trois ailes médicales. Ceci, chers amis, est l'avenir de la flotte républicaine, et un gage de sécurité pour tout le peuple de la République Galactique ! (Tonnerre d'applaudissements.) Oui ! À partir d'aujourd'hui, nos peuples n'auront plus à craindre le Consulat Arkanien ou je ne sais quel Seigneur fou de la Bordure Extérieure !

Alors que les invités les acclamaient lui et le superbe vaisseau, il sentit son holocommunicateur vibrer dans sa poche. Il le prit en s'excusant auprès de ses convives, retira son micro et répondit avec agacement.

- Oui ?!

- Monsieur Storm, ici le contrôle aérospatial de Kuat.

- Ça ne peut pas attendre ? Je suis en plein meeting, et j'ai...

- Un ensemble de vaisseaux non annoncés s'apprête à sortir d'hyperespace, Monsieur.

- Et bien interceptez-les, et arrimez-les à...

La communication coupa net lorsque débarquèrent trois destroyers de classe Dreadnaught Harrower en orbite de la planète. Surpris mais réactif, Storm voulut ordonner de repousser ces vaisseaux portant des marquages Sith, lorsque la ceinture orbitale fut entièrement secouée. Le courant fut coupé. Les appareils personnels étaient brouillés, et le verrouillage des portes était bloqué. La salle était plongée dans l'obscurité. Les génératrices de secours alimentaient seulement le sytème de ventilation pour l'oxygène, et de faibles lumières vertes sur les murs. Finn Storm fut rejoint sur l'estrade par la sénatrice Djannis et le gouverneur Tonisso. Sans un mot, ils observèrent les trois vaisseaux Sith se rapprocher des chantiers, avant de se stabiliser en ligne face au Sweet Temptation.

- Sénateur Storm, intervint un milicien Kuati, nous recevons une transmission audio de la flotte inconnue.

- Connectez- nous, vite ! (Un grésillement résonna dans la salle, indiquant qu'une conversation pouvait avoir lieu.) Qui êtes-vous, et que voulez-vous ?

- Je veux la paix, répondit calmement une voix sombre et caverneuse semblant venir d'outre tombe. Je veux amener l'équilibre dans la Force, anéantir ce mensonge qu'est la démocratie.

- Seigneur Sith, je présume ? Vous voulez la paix et vous venez terroriser une planète entière avec vos vaisseaux.

- Que savez-vous de moi, impétueux ? Que savez-vous de la Force ? Je purgerai la Galaxie du Chaos et de ses agents, tels que vous.

- Vous êtes ambitieux, et effronté. Et comment comptez-vous combattre ce... Chaos ?

- Aves ses propres armes. La guerre est une honte, mais une honte nécessaire. Je contaste avec avidité que vous avez là un beau croiseur de combat. La gourmandise et l'envie ont toujours été mes péchés. Et comme ma charge ionique a désactivé tous vos systèmes ainsi que vos vaisseaux de guerre, je n'ai plus qu'à me servir.

- Osez vous amarrez, et nous...

- Qui vous dit que je compte m'amarrer, pauvre petit homme ?

Dans l'incompréhension la plus totale, Finn Storm et ses invités regardèrent par la baie vitrée. Il ne se passa rien, pas une navette, pas un chasseur ne quitta les vaisseaux Sith. Il y eut un grand moment de latence, durant lequel tout le monde retint son souffle. Puis un invité Ithorien pointa un doigt vers le croiseur de la République encore amarré au chantier. Il commençait à bouger.

- Quoi ! s'exclama Storm. Des traîtres sur notre station ?

- Monsieur, intervint un officier de la milice, vous avez vous-même demandé à ce que le Sweet Temptation soit scellé durant le meeting. (L'incompréhension du sénateur s'accentua.) Il n'y a personne à bord.

- Mais comment...

- La Force, mon ami, répondit tristement Soon Djannis. Une puissance contre laquelle aucune arme, aucune parole ne peut rien.

- Mais ? Personne ne peut déplacer quelque chose de cette taille !

- Eh bien, commenta le gouverneur Zak Tonisso sur un ton grave, il semblerait que nous ayons un deuxième Seigneur Noir en liberté dans la Galaxie...

Impuissants devant le vol du destroyer républicain, Storm et ses amis regardèrent le vaisseau être déplacé par la puissance invisible de la Force. Le Sweet Temptation fut arraché à ses rampes d'arrimage dans un horrible bruissement de métal froissé. Les différentes grues, appareils d'assemblage motorisés et autres plateformes de commande et d'observation furent détruites, broyées, brisées, arrachées par le croiseur en mouvement. Lentement mais sûrement, le destroyer de classe Libérateur fut extirpé de son quai désormais en ruines, et fut dirigé vers les croiseurs Sith. La petite flottille, désormais constituée de quatre vaisseaux, se mit alors en position pour passer en vitesse-lumière.

- Bon sang, mais qui êtes-vous ? demanda Storm.

- Croyez-vous vraiment pouvoir vous payer le luxe de connaître mon nom ? Nous sommes le passé et l'avenir, l'Alpha et l'Oméga, la vie et la mort. Nous sommes la Flotte Fantôme...

La fin du grésillement dans la salle indiqua que le contact était désormais rompu avec le mystérieux Seigneur Noir. Le sénateur et ses invités ne purent que regarder les croiseurs – et surtout le destroyer républicain – passer en hyperespace d'un coup, pour disparaître comme un mauvais rêve. Un silence glacial envahit la salle de meeting, tandis que le courant était rétablit, réactivant ainsi les lustres et déverrouillant les portes blindées. Tout était allé très vite, et pourtant il leur semblait désormais que cela avait duré une éternité. Comme une brèche spatio-temporelle qui les aurait engloutit avant de les recracher pour ne garder que le Sweet Temptation. Hébété, perdu, désespéré par ce qu'il venait de voir, il s'avança vers ses convives, et s'assit sur le bord de l'estrade, les jambes ballotantes. L'Amiral Antilles prit la parole, avec son habituelle voix rocailleuse.

- Sénateur Storm, je vais prévenir le Haut Commandement de la Marine, sur Coruscant. Ces vermines Sith doivent payer.

- Oui, oui. Faites, Amiral.

- Quant à moi, fit la Rattataki Soon Djannis, je vais prévenir la Chancelière, quelle que soit son occupation actuelle. Nous nous connaissons bien, elle ne pourra pas ignorer mon appel.

- Soit, allez-y.

Finn Storm était anéanti. Son avenir était foutu. Tandis que les invités commençaient à former un brouhaha de discussions, le sénateur se leva et se dirigea vers la baie vitrée. Le travail de toute une vie, envolé. Le vaisseau le plus puissant de la République, disparu. Le seul quai capable de permettre la fabrication d'un tel croiseur, anéanti. Sa vie était brisée. On lui demanderait forcément de rendre des comptes, il y aurait des polémiques au sein du Sénat, il serait considéré comme responsable alors qu'il faisait partie des victimes. Oui, évidemment, les journalistes déformeraient la vérité pour en faire un produit qui rapporte crédits et audience. Et il ne voulait pas subir cela. Il ne voulait pas être une cible, ni déshonnorer la mémoire de ses parents. Il se plaça devant la baie vitrée, et regarda à l'extérieur. Toutes ces étoiles qui luisaient paisiblement dans l'infinie profondeur de l'espace. Laissant couler une larme sur sa joue, il posa la main gauche sur la vitre puis, lentement, leva la main droite. Il sortit de sa manche un petit blaster de poing, celui qu'il avait toujours par sécurité, et pointa discrètement le canon de l'arme sous sa gorge. Repensant à tout ce qu'il avait fait pour Kuat et la République, il eut une pensée pour ceux qui continueraient à vivre et à se battre. Puis il appuya sur la détente.

Tandis que le bruit du laser retentissait et que son corps s'écroulait, tandis que plusieurs invités hurlaient de terreur en le voyant se donner la mort, il repensa avec rage et désespoir, dans ses dernières secondes de vie, à cette voix obscure qui l'avait défié et vaincu, et à ce nom si banal derrière lequel se cachait une mystérieuse et insoupçonnable puissance : la Flotte Fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Douce Tentation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» [Bordeaux] Je résiste à tout, sauf à la tentation [Cédric]
» Douce amertume ~Irina et Lorelei~
» Quand tu tiens même plus sur tes pattes. [PV Douce Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Ultimate :: RPG :: Mondes du Noyau :: Kuat-

ENCYCLOPEDIES SW

HEBERGEUR D'IMAGES

AIDES DIVERSES

© 2012 - 2013 Star Wars Ultimate, Tous Droits Réservés.
Design par Caine Lornan, reproduction partielle ou totale interdite.