Forum RPG se déroulant 341 années standard après le 4ème grand schisme (1659 BBY)
Forum réservé au plus de 12 ans, pouvant contenir des scènes à caractère érotique ainsi qu'un contenu pouvant choquer les âmes sensibles.<br>Forum optimisé pour Firefox ou Google Chrome, non conçu pour Internet Explorer.
 

Partagez | 
 

 Vieille dette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~~ DC-Staff ~~
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 04/08/2012
MessageSujet: Vieille dette   Lun 19 Nov - 21:11

Mener une guerre nécessitait souvent beaucoup de sacrifices, et beaucoup de moyens. Certes, il y avait quelquefois des exceptions : la Forge Stellaire de Revan et Malak, par exemple. Mais désormais il n'était plus question de ce genre de chose. Les secrets des Rakatas s'étaient envolés avec l'Empire Infini. Lehon n'était plus qu'un champ de ruines, Belsavis avait livré sa super-arme Rakatan durant la Grande Guerre Galactique, et même sur Dathomir, la chute de l'Empire des Rakatas avait engloutit le légendaire Temple des Étoiles, que personne n'avait jamais trouvé depuis l'aube de la République. Oui, désormais les guerres se gagnaient avec des soldats, des vaisseaux, des alliés, des tactiques, du ravitaillement et de gros moyens financiers. TH-01, lui, menait une guerre dans l'ombre de la Galaxie. Il menait peut-être « sa » guerre, car même si Darth Mortuus n'était plus apte à écraser toute la Galaxie, ou s'il n'en avait plus la volonté, le droïde pensait qu'une petite avance serait sage et raisonnable. Il était donc en charge de trouver les alliés et les moyens financiers dont Mortuus pourrait avoir besoin, et sa quête débutait sur Muunilinst. Les choses seraient corsées, vu que sa couverture consulaire avait sauté prématurément, mais il avait un plan. Déjà, il avait changé le code transpondeur de son vaisseau. Ensuite, il était convenu que Darth Kavon se ferait passer pour un voyageur et détournerait l'attention lors de l'atterrissage, tandis que l'Exécuteur en profiterait pour se faufiler et passer sous le nez de la sécurité. Après, tout pourrait arriver, et il ferait de son mieux pour s'en sortir en un seul morceau. Son arsenal ayant relativement diminué depuis la Roue, il ne pouvait plus compter que sur ses blasters, son sabre laser, son épée de mort Krath et son fouet neuronique. Pour lui, c'était maigre, bien qu'il se doute quand même que tout cela lui serait amplement suffisant pour mener à bien sa mission.

Muunilinst était donc la première étape. Il s'agissait de traiter avec le Clan Bancaire Intergalactique, ou du moins un de ses trésoriers. Une fois de plus, TH-01 devait marcher dans les pas de Lord Togan. Jadis, le Seigneur Noir avait pu convaincre des représentants du Clan Bancaire de lui fournir de grosses sommes d'argent pour le financement de la création du droïde. L'Exécuteur devait son existence à ces gens, aussi espérait-il que l'ancien contact de Togan accepterait de renouveler une vieil accord qui, en réalité, n'avait tenu que par les risque pris par les Muun pour fournir de l'argent. Une vieille dette, en fait, dont les représentants du Clan Bancaire avaient du se sentir soulagés après le décès du Seigneur Togan. TH se préparait donc à cette rencontre avec de l'appréhension. Il n'était qu'un droïde, et pas un Seigneur Sith. Néanmoins, il avait prit le temps d'imaginer et de prévoir le déroulement de cet entretien. Il avait des arguments et des menaces en poche, et si ceux-ci ne menaient à rien, alors ses armes prendraient le relais. Il serait malheureux et stupide de recourir à la violence, surtout en territoire hostile, mais si c'était nécessaire, alors il y aurait mort d'hommes. Il savait également quelle somme d'argent il lui faudrait, l'ayant calculée en fonction des besoins potentiels de Mortuus et du taux de change entre les monnaies consulaire et républicaine. Il était question de plusieurs centaines de millions de dataries, que le Clan Bancaire détenait forcément, vu qu'il était à des années-lumières du déficit depuis les vingt dernières années.

Arrivée en orbite de la planète. Le Night Shade passa les contrôles aériens sans problème, et amorça sa descente sur Harnaidan. Il franchit rapidement l'atmosphère peu nuageuse de Muunilinst, et arriva au dessus de la surface du monde. La capitale était une étendue de hauts buildings à l'architecture à la fois élégante et simple, et baignés ce jour-là par la clarté orangée du soleil levant. Assis dans le cockpit, Darth Kavon se laissa envahir par cette lumière presque magique, tandis que TH-01 guidait son vaisseau argenté à travers la cité. Le droïde s'était renseigné sur la situation de Muunilinst. L'actuel gestionnaire de la cité d'Harnaidan, un Muun du nom de Corran Corall, venait d'être nommé à la tête du Clan Bancaire Intergalactique. Y aurait-il des changements au sein du groupe financier ? Très bonne question, car généralement lorsque l'on changeait la tête, le reste du corps changeait également. Quoi qu'il en soit, l'Exécuteur Noir n'en avait cure, car ce n'était pas le Muun qu'il souhaitait rencontrer. Il espérait seulement que cet événement ne changerait rien à son plan. Continuant à diriger son appareil pendant qu'il ruminait ces sombres pensées, il arriva à la plateforme d'appontage indiquée par le contrôle de vol. S'en tenant au plan, Kavon descendit vêtu d'habits civils. Il fut accueillit par plusieurs Muun en quittant la rampe du vaisseau, et baratina longuement pour distraire ses hôtes. TH-01 descendit du Shade par une trappe secrète de la soute, portant un ample manteau noir avec une large capuche, et s'éloigna rapidement. Il avait un boulot à faire, et il ne s'inquiétait pas pour son allié Sith. L'Iktotchi saurait se débrouiller, la parole était sa deuxième meilleure arme après la Force.

L'Exécuteur déambula dans les rues d'Harnaidan, cherchant du regard les bureaux du Clan Bancaire sans se faire repérer. Il était tôt ce matin-là, aussi pensait-il ne pas croiser le chemin de quelque obstacle organique consulaire. Mais un avis de recherche avait aussi bien pu être émit, aussi la prudence était-elle de mise. Comme pour illustrer ses craintes, le droïde du éviter une patrouille consulaire d'une dizaine d'hommes, avant de s'engouffrer dans une ruelle lugubre, chassant de quelques coups de pied les rats lui gênant le passage. Parcourant ce sombre endroit pendant cinq bonnes minutes, il finit par déboucher sur une autre rue, déserte à l'exception de quelques soldats du Consulat. TH traversa jusqu'aux bâtiments d'en face à grandes enjambées juste derrière le passage d'une autre patrouille, puis s'enfonça dans un jardin public tout aussi désert que les rues. Il se faufila entre les grands arbres et les épais buissons, masquant sa présence à un droïde-sonde flottant, pour arriver enfin, à la sortie du bosquet, devant le siège du géant financier. Le coeur même du Clan Bancaire Intergalactique. Une sorte de haute tour à base circulaire, dont le périmètre rétrécissait au fur et à mesure que l'on se rapprochait du sommet de l'édifice de duracier. TH-01 se dirigea en toute discrétion vers l'entrée principale, et neutralisa les deux gardes présents au fouet neuronique. Il sortit ensuite un pass de sécurité d'une poche d'un des deux hommes, et déverrouilla la porte. Ainsi, pas d'alarme, pas de déclenchement des systèmes de sécurité. Il pénétra dans le bâtiment. Personne dans le hall d'entrée, il était encore trop tôt. Fort heureusement, le droïde savait qui il devait trouver, à quel étage et quand cet être arriverait sur place. Il prit donc un ascenseur, et décida d'aller attendre dans le bureau de sa cible, un trésorier Muun du nom de Monveear.

____________________________________________________

Je ressens quelque chose d'étrange chaque fois que je tue :

J'ai la sensation que mes victimes se laissent massacrer.





DC
Myrsan Hawks // Kat Revan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ Membre ~~
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 12/11/2012
MessageSujet: Re: Vieille dette   Mer 21 Nov - 1:11


Fraîchement devenu Président du Clan Bancaire Intergalactique, Corran n'avait pas de compte à rendre à qui que se soit. Pas même au conseil d'administration ou aux actionnaires du CBI. Pourquoi ? Parce que les Muuns ont une notion de la hiérarchie assez particulière. En effet, le poste de Président étant le point culminant de l'organisme, rien ne peut se mettre au dessus de lui. Libre de faire ce que bon lui semble, le Président était presque le dirigeant de Muunilinst, même si ce n'était pas officiel.

Quoi qu'il en soit, Corran avait bien chamboulé le Clan depuis sa prise de fonction. Il avait changer bon nombre de membre du personnel soit pour leur manque de rentabilité soit parce qu'ils risqueraient d'entraver les projets du nouveau Président. En revanche, il avait garder certains éléments crucial pour la société, notamment le trésorier Monveear. Un élément plus qu'important pour le clan. Le poste de trésorier était sans doute le plus important après celui du Président. Aucun mouvement de fonds ne pouvait être effectué sans l'aval de l'un des deux avec l'appui du second. Cet état de fait faisait que Corran et Monveear étaient très souvent ensemble.

Corran venait tout juste de rentrer de Bothawui. Le représentant du Clan Bancaire de ce secteur n'avait pas réussi à négocier le traité avec le gouvernement local. Chose impressionnante en sachant qu'il connaissait bien ce représentant qui était une amie de longue date. Il s'agissait de la belle Zoras Lorennion. Elle avait pris contact avec lui suite à son échec.

« Corran ! Je suis ravi de te voir ! J'ai un énorme soucis qui requiert ton intervention. »

« Bonjour Zoras. Le plaisir est partagé. Raconte-moi tout ! »

« Comme tu le sais, je suis en déplacement sur Bothawui. Ils veulent nous emprunter la somme de 100.000.000 de crédits. Pour ce genre de montant, nous avons besoin d'informations sur son utilisation, mais ça, tu t'en doutes. Le soucis est que le gouvernement me ment. Je le sens bien. Ils disent que c'est pour de la nourriture et de l'équipement médical, mais je n'en crois pas un mot. L'emprunt est trop important pour cela. Autre problème, les négociations ne mènent nulle part et je suis attendu sur Falleen. »

« Je vois. N'en dis pas plus. Je vais prendre en charge ce dossier. Je te laisse aller sur Falleen. J'ai le sentiment que la situation de celle-ci est urgente. »

« Très bien. Pour ton information, c'est le dossier CBIB- 8267 pour Bothawui. »

« Bien. »


Corran trouvait le dossier Bothawui plus qu'étrange. C'est pour cela qu'il s'y rendit sur le champ à bord du « Tarneg ». Une fois sur place, il prit directement contact avec le gouvernement bothan pour éclaircir la situation. Après dix rotations planétaires, les bothans cédèrent et révélèrent leur véritables intentions. L'objectif de cet emprunt n'était autre que de s'armer en vue d'une futur guerre. Cela n'étonna guère Corran qui avait pu déjà rencontrer différent gouvernement planétaire faire de même. Plus le temps passait, plus on sentait une guerre se profilé, mais personne ne savait quand est-ce qu'elle allait éclaté.

Qu'il y est guerre ou pas, la situation profitait à Corran et au CBI qui faisait des profit sur le dos de la peur. On ne pouvait le blâmer, c'est un Muun après tout, il est né comme ça.

Après son retour de la magnifique planète des Bothans, il alla dans son bureau. Une fois à l'intérieur, il le ferma à clé par mesure de précaution. Puis, alla activer l'écran holographique sur la console de son bureau et s'assit. Il commença à rédiger des papiers administratif pour le dossier Bothawui. Corran avait accepté le traité, mais à ces conditions, soit des taux d'intérêts exorbitant étant donné la nature de l'emprunt, ainsi qu'une décharge sur l'utilisation de l'armement. Logique, le Clan Bancaire risquait des poursuites en faisant ce genre d'emprunt.

Suite à l'écriture de la paperasse, il éteignit tout l'appareillage technologique et le verrouilla. Son ordinateur holographique contenait des informations importantes et, pour certaines, secrètes. Corran sortit de son bureau avec un holodisque à la main. Il descendit d'un étage pour se rendre dans le bureau de son fidèle comparse, Monveear. La porte du bureau était ouvert. Il s'y engouffra sans invitation. Il n'en avait pas besoin. C'était lui le chef, non mais !

Le trésorier était assis sur une banquette en compagnie d'un Zabrak que Corran ne connaissait ni d'Adam ni d’Ève. Quand Monveear vit Corran, il congédia très rapidement le Zabrak et fermât la porte derrière le fuyard, mais sans la verrouillé.

« Je reviens tout juste de Bothawui. J'ai signé un accord de 100.000.000 de crédits avec le gouvernement local pour acheter de l'armement. »

« Ce n'était pas à Zoras de s'occuper de cette affaire ? »

« Je vois que tu te tiens au courant ! C'était bien le cas, mais les Bothans éternisait les négociations pour qu'elle cède et elle devait impérativement aller sur Falleen. »

« D'accord. Je suppose que tu m'apportes les documents du traité ? »

« Bien vu ! »


Corran tendit la main avec l'holodisque vers Monveear qui lui aussi tendait la main pour le prendre. Mais les deux Muuns furent interrompu lorsque la porte du bureau s'ouvrit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ DC-Staff ~~
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 04/08/2012
MessageSujet: Re: Vieille dette   Jeu 22 Nov - 21:26

Infiltrer, repérer, analyser, réfléchir, agir. Voilà comment il fonctionnait depuis sa création. Il avait appris à mener une opération de cette manière, et il ne dérogeait pas à la règle. La différence entre un vulgaire Sith et TH-01 se trouvait là. Un Sith était un être organique certes doué de conscience, mais ouvert à tout type de tentation, de corruption et de sentiment. Il pouvait trahir, déserter, ou bien faire échouer sa mission par excès de confiance ou en se laissant submerger par des sentiments de haine et de triomphe. L'Exécuteur Noir, quant à lui, ne répondait pas exactement à ce profil. Il était un droïde – doué de conscience comme un Sith grâce aux pouvoirs de Togan – mais il était imperméable à toute gêne psychologique, mentale, sentimentale ou même sexuelle. Pour lui, il n'y avait que la cause qui comptait. Le reste n'était qu'éphémères et inutiles subtilités. Et comme la cause était au dessus de tout, il fallait bien sûr lui apporter un soin tout particulier. Chaque phase d'une opération était réglée avec minutie. Le tact, la prudence et l'efficacité primaient sur le reste, et les pertes de temps constituaient un luxe que le droïde ne pouvait se permettre. Ici-même, dans la tour du Clan Bancaire, la situation était la même. TH-01 avait réussi à entrer dans le bâtiment alors qu'il n'y avait que peu de monde à l'intérieur. Il avait copié sur son Datapad les plans de la tour à partir d'un ordinateur de la sécurité. Il avait déjà en mémoire toutes les issues de secours, les caméras de sécurité, le schéma du quartier et les différents endroits où des agents de la sécurité auraient le plus de chance de le piéger. Il avait préparé un plan d'évasion audacieux et requérant surtout un bon timing – ce qui signifiait que la réussite dépendrait plus de la bonne volonté de la Force que de l'efficacité réelle du droïde. Et enfin, il s'était lancé à l'assaut des locaux du CBI, avec comme cible le bureau de Monveear. Infiltrer, repérer, analyser, réfléchir, agir.

Ombre parmis les ombres, l'Exécuteur se fraya aisément un chemin dans le bâtiment. Il passait par les couloirs et les locaux de service, peu fréquentés et donc plus sûrs. Il avait quitté l'ascenseur trois étages plus bas, pour éviter de trop attirer l'attention à l'étage de la direction où se trouvait le bureau du trésorier Muun, puis avait emprunté les escaliers de service pour arriver au bon niveau. Il ouvrit lentement et prudemment une porte et arriva dans un couloir lumineux mais dont la population ne devait pas atteindre les dix acariens au mètre carré. Il s'engagea dans le couloir à pas de Vornskr, lorsqu'un bruit le poussa à se cacher dans la pièce la plus proche. Il se retrouva dans un bureau vide et poussiéreux. Apparemment, le président Corall avait commencé à faire le ménage chez lui. TH-01 passa légèrement la tête par la porte. Plus loin, au bout du couloir, il vit un Zabrak quitter une pièce en saluant et s'éloigner, avant de disparaître du couloir. Le droïde quitta le vieux bureau et se dirigea vers l'endroit que l'Iridonien avait laissé derrière lui, quand il entendit des pas. Il se cacha une fois de plus derrière une porte. Il aperçut un employé Muun se diriger vers le bureau de Monveear, d'où était sortit le Zabrak, puis entrer en annonçant une nouvelle sûrement peu utile.

- Président Corall, votre vaisseau est prêt pour votre prochain déplacement.

Le droïde ne saisit pas un mot de ce qui fut répondu, mais toujours est-il que l'individu incapable de frapper aux portes fut congédié rapidement et sans autre forme de discours, avant de s'en aller précipitemment. TH-01 resta pour autant caché, et scruta la sombre salle dans laquelle il venait de pénétrer. Il devait s'agir du contrôle des systèmes de ventilation. Classique, même aussi classique que les égoûts, mais avec l'odeur et l'humidité en moins. Avec son Datapad, il repéra le conduit d'aération du bureau de Monveear. Quand ce fut fait, il vérifia l'état dudit bureau en temps réel. Deux personnes présentes, le trésorier Monveear et le président Corran Corall du Clan Bancaire. Pas d'armes apparentes – de toute manière seuls les imbéciles s'en prenaient à l'Exécuteur Noir. La porte magnétique du bureau était verrouillée, apparemment le gêneur avait rappelé aux deux Muun, qu'on verrouille toujours les portes derrière soit. Le bureau était plutôt grand, et avec une petite pièce annexe ; le conduit de ventilation du bureau se rallongeait jusqu'à ce petit local ! La mission sembla alors être devenue un jeu d'enfant pour le droïde. Il n'avait qu'à rencontrer les Muun, obtenir ce qu'il souhaitait et repartir comme il était venu. Cependant il resta prudent et plein d'appréhension, car sur Dromund Kaas aussi les choses auraient du être d'une simplicité enfantine. Et pourtant on l'avait découvert, lui ainsi que Darth Kavon.

En songeant au monde Sith, TH eut une pensée pour l'assassin Javus Tharn. Ce type avait été le deuxième être organique à l'avoir impressionné après Lord Togan – en considérent que Togan ait eu une enveloppe organique, ce que personne n'avait jamais pu confirmer ni infirmer. Le droïde se demanda une fois de plus comment son défunt Seigneur avait pu découvrir le vrai nom de Dague Sanglante. La Force, peut-être, mais Tharn était initié aux arts Jedi, donc il pouvait sûrement masquer ses pensées. Après tout, Togan lui-même ne s'était jamais considéré comme tout-puissant. Alors comment ? Peut-être ne le découvrirait-il jamais. De toute manière, tant de mystères entouraient ce Seigneur Noir que même TH-01, même Darth Woonsen, même Jayna Thysdal ne l'avaient jamais vraiment connu. Lord Togan n'avait laissé derrière lui que des souvenirs fragmentés, qui pour certains devaient plus résonner comme des cauchemars désormais. Bref, toujours était-il que le droïde avait réellement été impressionné par Dague. Être capable d'infiltrer le coeur de la Légion Sith comme il l'avait fait n'était pas à la portée du premier venu. Il espérait seulement désormais que Javus Tharn avait réussi à quitter Dromund Kaas en un seul morceau. Peut-être pourrait-il un jour oeuvrer avec lui.

Il se recentra sur l'instant présent. Rangeant son Datapad, il se glissa dans un conduit du système de ventilation. Il rampa avec la plus grande discrétion à l'intérieur, et repéra facilement une grille donnant sur le bureau. Il écouta brièvement la conversation entre Corall et Monveear. Il était question d'un holodisque concernant quelque affaire dont l'Exécuteur se fichait éperdumment. Il continua donc à ramper, et ne tarda pas à atteindre la petite pièce annexe du bureau. Il délogea la grille d'aération et s'extirpa du conduit. Il se trouvait dans un petit local de rangement, dans lequel s'entassaient des dossiers poussiéreux tous classés et agencés au millimètre près. En plus d'être obsédés par les finances, les Muun étaient maniaques ! À moins que ça n'ait été le cas que pour Monveear. Laissant de côté toute cette paperasse sans importance, TH-01 détacha son manteau et le laissa tomber lentement par terre. Il sortit un de ses deux blasters, vérifia que l'arme était en état de marche, puis se lança. Il quitta le local et arriva dans le bureau. C'était une grande pièce plutôt circulaire, avec des meubles luxueux, des divans, des tableaux accrochés aux murs et des bibelots de toutes sortes dans tous les recoins. Le droïde se trouvait du côté du bureau – le meuble –, près d'une grande fenêtre donnant sur l'extérieur. Son pistolet pointé vers les Muun, il se positionna derrière le bureau de Monveear. Ce dernier et le président Corran Corall avaient le dos tourné, et ne le remarquèrent pas. Ce n'est que lorsque le trésorier décida de prendre quelque chose sur son bureau qu'il vit le droïde. Alors que Corall était simplement surpris de se voir ainsi menacé sur son territoire, Monveear s'était figé avec une expression mêlant rage et terreur. Une grimace indescriptible déformait son visage.

- Bonjour, trésorier Monveear, annonça enfin TH. Président Corall, je me présente : TH-01, Exécuteur au service de Darth Mortuus. Ne faites pas attention à mon arme, je ne suis ici que pour une requête. (Corran Corall eut l'air encore plus surpris, alors que Monveear restait figé.) Voyez-vous, ma tête est mise à prix au sein du Consulat, aussi je ne compte pas m'éterniser. Voilà ce que j'ai à vous...

- Ne l'écoutes pas, Corran ! réagit enfin le trésorier. C'est un assassin ! Il veut nous tuer ! (Il se tourna vers le droïde.) Vous n'aurez rien. Votre cause est vaine ! Mortuus a été vaincu par un raid de la République, avec l'appui du Consulat ! Vous...

- Silence, misérable vermine organique ! Mortuus vivra tant que ses loyaux serviteurs vivront ! (Fier de sa belle formule, TH-01 se ressaisit.) De plus, comment osez-vous hausser le ton en ma présence ? Rappelez-vous que c'est grâce à vous que j'existe. Oui, vous ! Vous qui avez offert au Seigneur Togan les fonds nécessaires à ma fabrication, dans le dos du Clan Bancaire ! Vous, qui avez mêlé le président Corall à toute cette histoire ! ALORS QUI ÊTES-VOUS, PITOYABLE DÉCHET, POUR OSER ME TENIR TÊTE !!!

Cette fois-ci Monveear tremblait comme si la température de la pièce avait instantanément chutée de trente degrés. Corran Corall semblait à mi-chemin entre l'incompréhension et la colère, du moins était-ce l'impression du droïde. Le président de CBI fixa le trésorier, qui ne put que balbutier.

- Corran, mon ami...

- Oui, votre ami, Monveear. Celui que vous venez de pousser dans un tunnel au bout duquel la lumière n'existe pas. (Le droïde s'assit dans le fauteuil du trésorier.) Méditez vos péchés avec votre ami, Monsieur le trésorier. J'ai tout mon temps, finalement.

____________________________________________________

Je ressens quelque chose d'étrange chaque fois que je tue :

J'ai la sensation que mes victimes se laissent massacrer.





DC
Myrsan Hawks // Kat Revan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~~ DC-Staff ~~
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 04/08/2012
MessageSujet: Re: Vieille dette   Mer 19 Déc - 21:59

En l'absence de Corran, je suspends le sujet pour le moment. Je verrais si je le continu en fonction de ses disponibilités, sinon je le conclurais rapidement par un post MJ. Navré, je n'aime pas bâcler des rp, mais je ne veux pas non plus laisser mon personnage bloqué (et je pardonne à Corran, sachant que ce n'est pas de sa faute.)

____________________________________________________

Je ressens quelque chose d'étrange chaque fois que je tue :

J'ai la sensation que mes victimes se laissent massacrer.





DC
Myrsan Hawks // Kat Revan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vieille dette   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vieille dette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une vieille pépette à la rue (92)
» Les Etats-Unis annulent la dette d'Haïti
» La vieille sur son rocher.
» Taiwan annule temporairement la dette d'Haïti
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Ultimate :: RPG :: Bordure Extérieure :: Muunilinst-

ENCYCLOPEDIES SW

HEBERGEUR D'IMAGES

AIDES DIVERSES

© 2012 - 2013 Star Wars Ultimate, Tous Droits Réservés.
Design par Caine Lornan, reproduction partielle ou totale interdite.